Qui craint le grand méchant loup ?

Publié le par Philo

 

 



Il est de retour, le monstre de l' imaginaire, celui qui terrifie tous les enfants depuis des lustres.
Il y en a un groupe qui a été repéré il y a peu de temps près de chez moi, à une cinquantaine de kilomètres. Et aujourd'hui un individu isolé a été vu, par un garde chasse dans la Lozère. Il semble que ce soit un évadé ou peut-être un éclaireur du groupe précédemment cité.
Gageons que les éleveurs du Plomb du Cantal et de la Montagne Noire ne vont pas s'écrier « Sus au loup ! » et que les randonneurs non initiés ne déserteront pas ses belles contrées.
Après tout chaque pièce de ce grand puzzle qu 'est le monde vivant a le droit à sa place et toutes peuvent bien cohabiter en paix. Je sais ça ressemble à une utopie... mais c'est un désir profond.

A ce propos juste deux petites précisions. Primo, les loups sont bien sûr des prédateurs. Mais ce ne sont pas des bêtes sanguinaires qui tuent pour le plaisir et leurs gibiers favoris sont les cervidés sauvages, de préférence les chevreuils. Ils ne s' en prennent qu' occasionnelement au bétail et contrairement à ce que pense la croyance populaire ne chassent pas les humains !
Secondo, sans faire fi de la colère et de la frustation de l'éleveur qui retrouve une de ses bêtes égorgée, la compensation pécuniaire qu'il reçoit est le plus souvent supérieure à l' argent que la vente de son animal lui aurait rapportée.

Moralité : pourquoi ne pas se réjouir du retour de ce grand prédateur qui a déserté ces régions depuis presque cent cinquante ans maintenant ? C' est plutôt un bon signe. Celui d' un pays suffisemment préservé pour que des animaux discrets puissent s'y cacher et avec une vie sauvage suffisemment importante pour qu'il puissent s'y nourrir.

Alors, moi, je dis « HOURRAH ! ! », et je fais le voeu que cette meute s'installe par chez nous sans y être persécutée. Peut-être ainsi aurais-je un jour la chance de croiser au détour d'une randonée se regard mordoré qui m'a tant fait rêvé.
Et puisque c'est un blog littéraire un petit post pour un roman :


Le cercle des loups

deNicholas Evans

 Dans une région d'élevage des grandes plaines américaines, le Montana me semble-t-il, l'arrivée d' une famille de loups bouleverse la communauté. Une employée de l' Office National des Eaux et Forêts est dépêchée sur place. Lorsque le propriétaire du plus grand ranch de la région découvre un de ces veaux égorgé, les passions se déchaînent. Aidée par le fils de cet éleveur, la jeune femme met tout en oeuvre pour sauver le couple de loups. Et certains seront près à toutes les extrémités pour les empêcher d' atteindre leur but. Voilà pour le fil rouge, mais chacun a bien sûr son passé et ses démons que l'auteur nous fait partager.

 

Rien de bien profond dans ce roman. Mais un texte agréable à lire. Les paysages sont magnifiquement décrits, et l'on s' évade facilement dans ces grands espaces. Les personnages sont attachants et nous accrochent à cette histoire émouvante.
A lire, pour un moment de rêve et de détente.

C'est un article plutôt succint, mais j'ai emprunté ce livre il y a plusieurs années à la bibliothèque et je n'ai pas pu en retrouver les références pour plus de précisions.

Commenter cet article

Film streaming 17/05/2014 23:08


 article très intéressant