Dans la rue où vit celle que j'aime, Mary Higgins Clarck

Publié le par Philo

Après une année très éprouvante d' un point de vue personnel, Emily Graham, jeune avocate New-yorkaise de 32 ans rachète la maison de famille de Spring Lake. A son arrivée dans la paisible bourgade, elle la découvre en émoi. Les corps de jeunes femmes disparues quelques années auparavant viennent d' être retrouvés. Ces meurtres ne sont pas sans similitude avec plusieurs disparitions ayant eu llieu quelques cent ans plus tôt.
A l'époque, l'une des disparues était l'arrière-arrière-grande-tante d' Emily. La jeune femmme se penche un peu plus sur ces disparitions.
Dans une ville ou beaucoup semblent avoir un secret à cacher, l'angoisse monte. Le passé et le présent se mêlent, même dates, même mode opératoire. Et Emily, cible d'un corbeau, se trouve reliée à ces deux dernières disparitions.
Sera-t-elle la prochaine, pour complèter la macabre trilogie du siècle précédent ?



C'est un livre prenant, une histoire peu ordinaire et angoissante malgré la relative lenteur de l'intrigue. Une fin surprenante et une approche inabituelle de l'auteur qui explore le phénomène de la réincarnation.

En savoir plus sur l'auteur, ici.




Fiche :
Traduit par Anne Damour
Publié en 2001
Le Livre de Poche / Albin Michel (2003)
ISBN : 978-2-253-17266-6

Commenter cet article