Tag : L'alphabet des auteurs

Publié le par Philo

A l'invitation de Sentinelle et de Fantasio qui invitent tous ceux qui le souhaitent à participer, je me suis amusée à faire mon alphabet des auteurs. A l'instinct, comme ça, sans réfléchir. Pas évident parfois. Certaines lettres semblent avoir mes faveurs alors que pour d'autres... Résultat, une liste plutôt classique et absoluement pas exhaustive. Dur, dur de se limiter à un seul choix parfois...

Jean Anouilh
: Antigone, lu tant de fois que mon livre est plus qu'usé !
Emily Brontë : Les hauts de Hurlevents que j'ai dévoré il y a de nombreuses années et ai relu récemment avec autant de plaisir.
Henri Charrière : Papillon, un vrai talent de conteur. Il est capable de rendre vivant les actes les plus banaux et le lecteur est tenu en haleine jusqu'au bout.
Miguel Delibes : Un ano de mi vida. J'ai beaucoup aimé le réalisme et la sensibilité de la plume de cet auteur.
Antoine de Saint Exupéry : Terre des Hommes. L'un de mes livres de chevet d'adolescente, en raison de son regard sur la vie.
Alain Fournier : Le grand Meaulnes, un livre que je n'ai pas particulièrement apprécié mais qui curieusement m'a beaucoup marqué.
Gabriel Garcia Marquez : plusieurs titres. A choisir, El colonel no tiene quien le escriba.
Khaled Hosseïni : Milles soleils splendides. Une histoire magnifique, un grand livre.
Kazuo Ishiguro : Les vestiges du jour, pour la rigueur de l'écriture et la manière dont elle épouse à merveille le personnalité du personnage principal.
Juan Jamon Jimenez : Platero y yo. Le seul auteur en J, lu dont je garde un bon souvenir. Mais il y en a très peu dans ma bibliothèque...
Joseph Kessel : Le lion ou Les cavaliers avec un petit penchant pour le second.
H. P. Lovecraft : La couleur tombée du ciel. Ce livre a été une révélation. N'étant pas férue de ce genre littéraire, je m'attendais à ne pas aimer. Tout faux !
François Mauriac : choix très épineux car c'est l'un de mes auteurs préférés. J'ai eu un coup de coeur particulier pour Thérèse Desqueyroux et La fin de la nuit.
Pablo Néruda pour ses poésies, notemment, son recueil, Poemas de amor.
George Orwell : 1984, terrifiant.
Blaise Pascal : Pensées. Autant pour le génie torturé de l'homme que pour son oeuvre.
Raymond Quesneau : Les fleurs bleues, Poésies. No comment.
Arthur Rimbaud, petit poucet rêveur qui égrenait dans sa course des rimes, à lire encore, encore...
Christian Signol : Les cailloux bleus et Les menthes sauvages, deux romans qui m'ont beaucoup ému de par la poésie et la sensibilité de l'écriture et par la résonnance de l'héroïne en moi.
Michel Tournier : Le roi des aulnes
Fred Ulman : L'ami retrouvé qui ne pas pas laissé un souvenir impérissable. Alors Uderzo, les Astérix ont bercé mon enfance.
Boris Vian : Plutôt pour ces textes que pour ces romans.
Richard Wright : Black boy qui m'a ouvert les yeux adolescente sur la ségrégation des afro-américains.
X: ... A découvrir, les auteurs chinois notemment Gao Xingjian et Guo Xiaolu.
Marguerite Yourcenar : L'oeuvre au noir, le seul que j'ai lu de cet auteur incontournable.
Emile Zola : L'assomoir, l'un de mes préférés des Rougeon Macquart, mais juste parcequ'ici, il faut choisir.


Maintenant, si vous êtes tentés, n'hésitez pas à vous lancer. 

Commenter cet article

sybilline 22/08/2008 17:10

Du grand classique oui, mais également quelques auteurs rarement cités.. Un bel ensemble et un fort beau travail, bravo!!

philo 20/08/2008 11:14

Merci, je note !

Fantasio 19/08/2008 22:44

Je crois que tu peux essayer de te procurer
- "Dans l'abîme du temps" . Recueil de 4 grandes nouvelles indispensables
- "Par-delà le mur du sommeil". 5 textes, tous aussi bons.

sentinelle 19/08/2008 15:14

Bravo pour l'exercice pas toujours facile mais très intéressant pour tout le monde :)

philo 18/08/2008 22:18

Même si l'athée que je suis à parfois fait des bonds, je maintiens Pascal.
J'aime énormément les poèmes de Néruda, mais quoi de plus subjectif que la poésie...
L'oeuvre au noir ne m'a que moyennement touché. Mais je crois que c'est l'un des seuls auteurs en Y que j'ai visité. Je compte lire prochainement Mémoires d'Hadrien voir si mon impression subsiste.
Je suis effectivement admiratrice de Garcia Marquez. Oui, j'ai lu La mala hora. Sublime !
Quant à Lovecraft, c'est un recueil de 4 récits publié chez Delanoël dont, la couleur tombée du ciel. Dans la même édition, j'ai lu L'abîme du temps, mais je l'ai moins apprécié. Qu'est-ce que tu me recommandes pour continuer ?