Antonio MUÑOZ MOLINA

Publié le par Philo

Né le 10 janvier 1956 à Ubeda dans la province de Jaén (Andalousie). Ses parents sont des enfants d'agriculteurs. Son père a dû quitter l'école très jeune pour aider à la ferme et sa mère n'a jamais été scolarisée.
Enfant et adolescent de la période franquiste, Antonio s'évade par les livres notemment Borgés, Faulkner qui influenceront son oeuvre même s'il va déveloper un monde et un style qui lui sont entièrement propre.
Il étudie l'histoire de l'art à l'université de Grenade puis le journalisme à Madrid.
Au début des années 80, il entre comme fonctionnaires à la municipalité de Grenade. Parallèllement, il écrit des articles pour le quotidien Ideal.
Il se marie avec la journaliste et écrivain Elvira Lindo, avec laquelle il a un enfant.
En 1991, il commence à écrire pour le quotidien El Pais.
En 1996, il est nommé membre de la Real Academiade Letras.
Il réside aujourd'hui à New-York où, de 2004 à 2006, il a dirigé The Cervantes Institute.
En 2007, il a reçu un doctorat honorifique de l'université de Jaen.

Bibliographie :

Beatus Ille (1989), roman
L'hiver à Lisbonne (1990), roman
Cordoue des Omeyas (1991), essai
Beltenebros (1991), roman
La verdad de la ficcion (1992), essai
La realidad de la ficcion (1993), essai
Les mystères de Madrid (1994), roman
Le royaume des voix (1994), roman
Les apparences (1995), essai
Le sceau du secret (1995), roman
La huerta del Eden (1996), essai
Pleine Lune (1997), roman
Escrito de un instante (1997), essai
Pura alegria (1998), essai
Une ardeur guerrière (1999), roman
Rien d'extaordinaire (2000), roman
Carlotta Fainberg (2001), roman
Sefarade (2003), roman
En l'absence de Blanca (2004), roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article