Jane AUSTEN

Publié le par Philo

 

(16 décembre 1775- 18 juillet 1817)
Elle est née dans le village de Stevenson, dans le comté du Hampshire. Son père et son grand-père maternel était pasteur. Son grand-père maternel, chirurgien. Avant dernière née de huit enfants (six garçons, deux filles), elle a vécu une enfance modeste mais heureuse au milieu de la nature verdoyante du sud de l'Angleterre. Il semblerais qu'enfant elle préférait arpenté les prés et grimper aux arbres avec ses frères, notamment Henri d'un an son aîné à la pratique des activités "convenables" pour une fillette de cette époque.
En 1782, elle est envoyée avec sa sœur Cassandra en pension à Oxford puis à Southampton. Malgré son jeune âge, Jane ne semble pas avoir souffert de la séparation d'avec sa famille. Elle a très tôt le goût de la lecture, transmis par son père qui possédait une très grande bibliothèque ouverte sans restriction. C'est grâce à elle qu'elle va parfaire son instruction à son retour de pensionnat.
Toute la famille écrivait, des sermons, des poèmes, des essais. Jane préfère les récits parodiant les grands romans de l'époque.
Des lectures collectives étaient organisées et les enfants Austen, avec leurs cousins aimait monter et jouer des pièces de théâtre.
Ses frères,Charles et Henry entre dans la Navy et vont s'illustrer lors des guerres napoléoniennes. Sa sœur se fiance  à Thomas Fowle un très beau parti. Mais le promis est tué à Saint-Domingue et Xassandra restera célibataire. On sait très peu de la vie sentimentale de Jane. Excepté une brève romance avec Thomas Lefroy, romance qui a tourné cout car un mariage aurait été une mésalliance pour le jeune homme.
Il semblerait que c'est à la suite de cette déception sentimentale qu'elle ait décidé de ne plus écrire seulement pour le plaisir, mais de faire carrière dans l'écriture, afin de prendre une revanche sur sa condition. Ces premiers romans, écrits avant 25 ans ne seront publiés que beaucoup plus tard.
En 1800, le père de Jane décide de se retirer à Bath où la famille partit s'installer. Jane prit cette décision comme une trahison, et n'aima jamais cette ville.
En 1803, un éditeur achète le manuscrit de Susan (Northanger Abbey) mais ne le publie pas. Après plusieurs années de silence, Jane se remet à l'écriture. Elle commence The Watsons, qu'elle abandonne et ne terminera jamais.
En 1805, le père de Jane décède. Les deux sœurs sont contraintes d'abandonner le mode de vie frivole de leur jeunesse et tout espoir de mariage. Elles vont se consacrer à des oeuvres de charité et à leurs nombreux neveux et nièces.
En 1808, Jane, Cassandra et leur mère quittent Bath pour Southampton puis pour le village de Chawton sur la route de Winchester. Jane y revoit ses manuscrits dans l'espoir de les publier. C'est en 1811 que parait son premier roman. Elle se lance dans l'écriture de son premier roman de la maturité.
Ses écrits connaissent rapidement le succès et le prince régent lui commande un roman historique, ce qu'elle refuse.
Jane Austen tombe malade Elle souffre de la maladie d'Addison, qui la contraint à déménager à Winchester pour se rapprocher de son médecin. C'est là qu'elle termine ses jours. Elle est inhumée dans la cathédrale de Winchester.


 


Bibliographie :

Amour et amitié (écriture d'adolescente)
The Watsons roman inachevé écrit en 1803
Raison et sentiments (1811) écrit en 1795
Orgueuil et préjugés (1813) écrit en 1796
Mansfield Park (1813)
Emma (1814)
Northanger Abbey (1817) écrit en 1798 et publié après sa mort
Persuasion (1817) roman posthume écrit en 1805 
Sanditon (1817), roman inachevé


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article