Le secret de Lady Audley, Mary Elizabeth Braddon

Publié le par Philo

 

Tout commence dans un manoir de l'Essex au milieu du XVIIIE siècle. La jeune et très belle Lucy Graham, institutrice d'origine modeste, vient d'épouser le baron Audley, veuf depuis plus de 15 ans.

À la même période Georges Talboys rentre d'Australie où il était parti faire fortune pour enfin retrouver sa femme et son jeune fils. À son arrivée à Londres, il rencontre son vieil ami, Robert d'Audley, neveu du Baron.

Au fil des pages, il va s'avérer que la jeune mariée cache derrière son visage angélique un secret qu'elle protège de la manière la plus machiavélique qui soit. Un secret que Robert d'Audley, à la recherche de son cher ami disparu brusquement un an après son retour, va bien malgré lui mettre à jour.


 

 J'ai malheureusement percé le secret de Lady Audley bien trop tôt dans ma lecture, et la suite n'a été que confirmation de mon intuition. La fin m'a néanmoins réservé une petite surprise.Un roman plaisant à lire pour les amateurs de cette époque ; et pour ceux qui voudraient découvrir une des auteurs phare de la littérature anglaise gothique, qui, au cours de ses soixante-dix romans, fut régulièrement accusée par les ligues de vertu, de choquer et pervertir.

Un livre agréable à lire qui m'a replongé dans l'Angleterre du XVIIIE, frivole et romanesque. Un roman bien construit où les faits s'enchaînent avec une logique implacable et qui vont crescendo dans l'horreur et la turpitude.


L'avis d'Argantel pour vous en donner une autre idée.


En savoir plus sur l'auteur, ici.


Fiche :

Traduction : Madeleine Jodel

Publication : 1873

Edition Payot et Rivages (2003)

ISBN : 2-7436-0793-9

Publié dans Littérature anglaise

Commenter cet article

Alicia 10/11/2009 21:46


Je viens de le lire & j'ai adoré! ^^


sybilline 17/03/2009 17:41

Tu vas bien, Philo? J'espère que ta pause t'est bienfaisante et nourrie d'agréables lectures...

Fantasio 06/03/2009 07:23

Youhou Philo ? Tu dors ?

Thaïs 20/02/2009 13:28

je n'aime pas trop cette période...

sentinelle 13/02/2009 18:14

Tiens, nous en sommes où avec nos lectures gothiques ? Cela ne semble pas beaucoup bouger ou je me trompe ?