De Niro's Game, Rawi Hage

Publié le par Philo

De-niro-s-game-HAGE.jpgBassam et Georges sont deux amis d'enfance . Ils vivent à Beyrouth. Ce sont les années 80, la guerre civile. Au milieu des bombardements et de la violence, ils vivent de petits boulots e de petits délits. Tous deux rêvent d'une vie meilleure : Bassam, lui, désire partir à l'étranger, en Italie ; George, lui, trouve son idéal en se rapprochant de la milice chrétienne, ce qui met à mal leur amitié.

Pour concrétiser leurs rêves, ils décident de cambrioler la maison de jeux où George travaille. "Mais l'argent suffira t-il à les éloigner de la guerre et à sauver leur amitié ?"

 

 

 


 

gif_anime_puces_216.gifCe livre nous plonge, grâce au regard faussement insouciant de la jeunesse et avec un grand réalisme dans la violence de la guerre civile qui a déchiré le Liban durant tant d'années. Cette atmosphère pesante, cette peur latente soustend tout le roman et est la clef de voute de toute l'histoire. Elle a modelé George, Bassam ainsi que les autres protagonistes, elle explique et commande leurs actes. Elle nous happe dés les premières lignes et nous tient sous tension jusqu'à la fermeture du livre et même plus.

Plus forte que ces horreurs, il y a cette amitié magnifique, ce lien fraternel qui unit ces deux hommes jeunes, au-delà des mots, des comportements et de leurs différences. Cette complicité a toute épreuve sera pourtant baffouée, trahie par l'extrémisme idéologique des milices chrétiennes mais réussira quand même à survivre. C'est elle qui les sauvera, du moins en partie de cette horreur, car comme le dit George : "Les chambres de tortures, elles sont en nous, je suis un homme juste et toi, tu es mon frère. Je vais te donner une porte de sortie".

Ce livre est paru sous le titre "Parfum de poussière", celle de la guerre, des souvenirs. Le titre français, est celui du nom du jeu préféré de George, surnommé de Niro. C'est le jeu de la roulette russe, celui par lequel, il prendra l'une des décissions les plus importantes de sa vie. Les deux titres sont bien choisis : ils évoquent les deux thèmes principaux de l'histoire.

Une histoire, qui ce révèle être très éprouvante. Pour conclure, un récit puissant et très aboutit pour un premier roman.

 

Ce livre offert, à sa sortie par "Chez les filles" a déjà été très commenté sur les blogs : Fantasio, CalepinBrize entre autres.

 

En savoir plus sur l'auteur, ici.


Fiche

Traduction : Sophie Voillot

Publication 2006

Editions Denoël et d'ailleurs (2008)

ISBN : 978-2-07-25952-8

Commenter cet article

Philo 25/06/2010 23:34



Il nest pas encore sorti en France, mais on peut le trouver aux éditions W W Norton & Co Inc à la fnac.



Fantasio 25/06/2010 08:58



Je suis curieux de découvrir un nouveau livre de cet écrivain. Quelques défauts dans ce premier roman mais il promet beaucoup.






Philo 23/06/2010 08:56



L'atmosphère de violence m'est restée quelques temps en mémoire, mais curieusement, quelques mois après ma lecture, c'est surtout la force et les rouages de cette amiié fraternelle qui domine mon
ressenti de ce livre.



calepin 22/06/2010 07:18



Marquant ce roman. Lu il y a quelques temps maintenant : il en reste en effet un souvenir de violences, et un style original et efficace, bien adapté au genre...