Et si on dansait ? Erik Orsenna.

Publié le par Philo

Et si on dansait OrsennaJeanne a 16 ans, et depuis le jour où elle a découvert la grammaire, c'est une Amoureuse des mots. Elle est donc tout logiquement devenue écrvaine publique. Grâce à cette passion, elle et son frère Tom, nous entraîne dans leurs aventures calligraphiques.


 

gif_anime_puces_132.gifCet opus fait suite à "La grammaire est une chanson douce", "Les chevaliers du subjonctif" et "La révolte des accents". C'est un petit livre plaisant et divertissant qui nous fait revisiter la langue française et sa ponctuation d'une manière très originale et avec une grande finesse.

J'ai néanmoins été quelque peu déçue et suis restée sur  ma faim, surement pour avoir entendue trop de critiques élogieuses de "La grammaire est une chanson douce"., que je lirai probablement en son temps.



J'ai finalement été plus séduite par l'objet (au propre et au figuré) que par l'histoire. Ce livre est en effet emaillé de très belles illustrations de Montse Bernal, qui collent parfaitement au texte et en offre parfois une seconde lecture.

 

illustration-Montse-Bernal.jpg

 Et un petit extrait :

 

"- Oh moi, j'ai beau savoir danser, je suis le roi du contretemps. Parceque, tu le sais bien, je ne connais rien à la ponctuation : je prennais les virgules pour des points. Alors je me fâchais pour une broutille et ma fiancée parait. Ou l'inverse, je prenais des points pour des virguls. Je m'approchais alors qu'elle voulait de la tranquillité. Résultat...

- Ta fiancée partait aussi.

- Bonne chance, Jeanne ! Bonne chance. E si tu te perds dans les horloges, pardon, la ponctuation, bref, si tu as besoin demusique, tu connais mon adresse. J'aurai oujours un orchestre pour redonner de la dane à ta vie."


Fiche :

Publication 2009

Editions Stock

ISBN : 978-2-234-06058-6

Commenter cet article

Philo 29/09/2010 11:05



Bon, alors je vais soigner ma PAL et repoussé très loin la lecture de "La grammaire est une chanson douce"... "Madame Bâ" est quelque part dans ma pile, à suivre donc !



Fantasio 28/09/2010 07:01



Je ne pense pas lire ce livre.


En effet après avoir lu "La grammaire est une chanson douce" puis, "Dernières nouvelles des oiseaux" et "Les chevakiers du subjonctif", j'ai trouvé ces livres magnifiques mais tous trop
semblables. Orsenna commencait à rabâcher. Mais bon, l'écriture simple et fluide  ainsi que les dessins rendaient les bouquins sympathiques. Mais en lisant "La révolte des accents", j'ai
trouvé que trop, c'est trop et que l'écrivain, à force de recycler de vieilles recettes commencait sérieusement à s'auto-plagier...


Donc j'ai tiré un trait, non pas sur les"vrais" romans de l'écrivain, mais sur ces petits opuscules faussement naïfs, agréables à lire mais à la recette éculée et qui deviennent carrément
énervants.