L'oiseau moqueur et autres nouvelles, Jean Rhys

Publié le par Philo

 

L-oiseau-moqueur--autres-nouvelles-RHYS.jpgCe recueil regroupe 18 nouvelles dont la quasi totalité des personnages principaux sont des femmes. Elles nous emmènent sur les traces de la vie de Jean Rhys, aux Antilles, à Paris, à Vienne, avant la seconde guerre mondiale.

Certaines nous font découvrir la "vie de bohème", d'aures nous font un portrait de femmes déçues par la vie, d'autres encore, annecdotiques et empreintes de nostalgie  nous offrent une face cachée des Antilles.


 

gif_anime_puces_216.gifToutes ont un style bien particulier : derrière une écriture simple et directe se cache une réelle profondeur. Un peu comme dans la tradition orale africaine (et par conséquent très certainement créole), où derrière une histoire banale se cachent de grandes vérités.

C'est là que le bât blesse : certaines émotions auraient mérité d'être abordées plus de front, creusées un peu plus. A la lecture de ces nouvelles, on les touche du doigt et au moment où on les accroche, elles s'envolent, ce qui laisse Le lecteur dans une espèce d'attente et avec une certaine impression de superficialité.

Reste néanmoins un très beau recueil, écrit d'une écriture fluide et agréable, où d'autres que moi, à la sensibilité peut-être plus exacerbée trouveront sans aucun doute leur compte. Une auteur qui même si elle ne m'a pas réellement touchée mérite d'être (re)découverte.

 

En savoir plus sur l'auteur, ici. 

 


Fiche :

Traduction : Jacques Tournier

Publication : 1960

Editions Denoël et d'Ailleurs (2008)

ISBN : 978-2-20726018-0

 

Commenter cet article

Philo 21/06/2010 22:19



j'ai hâte de connaître ton ressenti.



Fantasio 21/06/2010 09:47



Je l'ai dans ma PAL !



Philo 20/06/2010 08:28



@ Thaïs : Cela m'arrive souvent à la lecture de nouvelles, je persévère néanmoins car je pense que c'est une bonne manière de découvrir un auteur et son style. Il m'est en plus parfois arrivé
d'avoir d'excellente surprise !


@ Sybilline : "sentiment de dérobement", c'est tout à fait cela, quand on croit le tenir, ça vous glisse entre les doigts. Je pense néanmoins tenter de lire un des romans de cette auteur, car
j'ai bien aimé sa plume. Peut-être cette fois arriverai-je à te convaincre ? !



Thaïs 19/06/2010 16:09



tu en parles bien mais on sent une légère frustration :)



sybilline 19/06/2010 12:20



(pardon, je voulais écrire j'aime, et non j'ai...)