Où on va Papa ?, Jean-Louis Fournier

Publié le par Philo

Quatrième de couverture :

Jusqu'à ce jour, je n'ai jamais parlé de mes deux garçons. [...] Aujourd'hui que le temps presse, que la fin du monde est proche et que je suis de plus en plus biodégradable, j'ai décidé de leur écrire un livre. Pour qu'on ne les oublie pas, qu'il ne reste pas d'eux seulement une photo sur une carte d'invalidité. [...]  Grâce à eux j'ai eu des avantages sur les parents d'enfants normaux. Je n'ai pas eu de soucis avec leurs études ni leur orientation professionnelle. Nous n'avons pas eu à hésiter entre filière scientifique et filière littéraire. Pas eu à nous inquiéter de savoir ce qu'ils feraient plus tard, on a su rapidement que ce serait : rien. J'espère quand même que mises bout à bout, toutes leurs petites joies auront rendu le séjour supportable.

J.L.F.


gif_anime_puces_216.gifJean-Louis Fournier nous offre un éventail de souvenirs, réflexions, tranches de vie, parfois drôles, très souvent cyniques, voir acerbes mais débordantes d'amour.

 

Même si elles en choqueront certains, nombre de parents d'enfants handicapés se reconnaitront dans ces pages pleine de réalisme. A chacun sa carapace, J.L. Fournier, lui, a choisi l'ironie mordante ; il faut passer au deça pour ressentir tout cet amour.

Un petit livre que j'ai dévoré et qui m'a beaucoup touchée.


Fiche :

Publication : Editions Denoël 2008

Editions Folio 2009

ISBN : 978-2-253-12784-0

Commenter cet article

Philo 07/11/2010 17:23



Il ne faut pas oublié que ce livre n'est pas une biographie mais un roman.


Au delà de l'histoire de gros sous qui a fait le buzz, je panse que ce que la mère reproche surtout à son ex-mari est de fare plus ressortir dans ce livre, le noir que le rose dans la relation
qui l'unit à ses enfants. Jean-Louis Fournier n'a pas voulu écrire un mélo qui fasse pleurer dans les chaumières, mais un texte à prendre au second degré.


En out cas, il semble qu'il ne puisse avoir d'avis mitigé. On aime ou pas. Moi, j'ai aimé.



Thaïs 06/11/2010 16:22



oui c'est touchant, mais j'ai moyennement apprécié que l'auteur et l'éditeur empêchent la maman de s'exprimer. Ils ont fait fermer son blog dans lequel elle  écrivait la réalité de ce
qu'elle a vécu avec ses enfants sur un ton très paisible. sans doute une histoire de gros sous derrière.



Acr0 31/10/2010 23:52



Je t'avoue que je reste sceptique quant à son roman. Je ne sais pas si je le lirai un jour. Et tout ceci, car j'ai lu le droit de réponse de son ex femme qu'on trouve sur le web :)



Fantasio 30/10/2010 06:47



J'ai déjà entendu parler (en bien) de ce livre. Je me laisserai peut-être tenter.