Sarn, Mary Webb

Publié le par Philo

sarn-May-Webb.jpgPrue Sarn est "une très vieille femme, très lasse, qui a une besogne à faire avnt de mourir" : nous raconter l'histoire de Sarn, grâce à tous ses souvenirs écris dans ses cahiers recouverts de calicot.

Nous sommes dans une province reculée d'Angleterre à la fin du 19ème siècle du temps de la uerre napolonienne.

Sarn esr le nom d'un étang. Un étang où règne "une atmosphère de songe, couvert de nénuphar, caché par un voile épais de roseaux et entouré de mélèzes". Sarn, c'est aussi le nom d'une ferme et celui de la famille qui y vit depuis plusieurs générations : Prue, son frère Gédéon et leurs parents. C'est un peu de leurs vies qui nous est racontés ici ainsi que celles de la belle Jancis, son père Béguildy et quelques autres qui habitent alentour.


 

gif_anime_puces_216.gif

Mary Webb nous livre une histoire très émouvante au travers les yeux de Prue, une jeune fille handicapée par un bec de lièvre (précieux fléau selon le titre original) mais pure, innocente, au grand coeur et qui souffre d'une vie plus que dure dans ce pays hostile et de la cruauté des autres face à sa différence physique.

Une histoire d'Homme qui est universelle : le rejet et la peur de la différence qui mène à la haine, la méchanceté, exacerbés par la croyance supersticieuse de ces terres isolées.

On trouve aussi dans ce roman l'amour avec un grand A : l'altruisme, l'attachement viscéral à une terre, et l'amour pour l'autre qui transcende toutes les différences.

Ce texte incarne aussi l'ambition, personnalisée par Gédéon, le frère de Prue qui se laisse aveugler par son désir de grandeur au point de se transformer en tyran, voire pire encore.

Le tout enveloppé dans un style empli de poésie. Un très beau roman qui nous transporte hors du temps.

 

En savoir plus sur l'auteur ici.


Fiche :

Traduction : Jacques de Lacretelle et Madeleine T. Gueritte

Publication : 1924

Editions Grasset cahiers rouges (2008)

ISBN : 978-2-246-19473-6

Publié dans Littérature anglaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philo 03/06/2010 20:49



Désolée, mais c'est chacun son tour !   La mienne a beaucoup grossi aussi grâce à toi...



Fantasio 03/06/2010 06:54



Pffffffff ! C'est tentant !


Ma PAAAAAAAAAAL !