SEPULVEDA Luis

Publié le par Philo

 

04 ocobre 1949

 

Né à Ovalle (Chili).

Dés 1961, il milite dans les jeunesses communistes. En 1975, il finit par être emprisonné et condamner à 28 ans de prison. Il n'en fera que deux et demi dans une prison pour opposants politiques, grâce à l'intervention d'Amnesty International. Sa peine est commuée en 8 ans d'exil. Il en profite pour voyager en Amérique du sud (Equateur, Pérou, Colombie, Nicaragua). En équateur, il fonde une troupe de théâtre, puis vivra un an avec les indiens Shuars (1978).

Lors de son séjour au Nicaragua il prend parti pour la brigade Simon Bolivar et s'engage dans la lutte aux côté des sandinistes. A la fin de la révolution, il devient reporter.

En 1982, il part en Europe (Pays-Bas, Allemagne) comme journaliste. A cete même période il devient très actif au sein de l'orgnisation Greenpeace où il restera jusqu'en 1987. Il part ensuite s'établir en Espagne où il milite pour la Fédération Internationale des Droits de l'Homme.

Son premier roman parait en 1992 mais dés 1986, il se lance dans le cinéma. Il est tour à tour scénariste, réalisateur, acteur, producteur. IL s'essaie aussi au montage et à la direction photographique.

 


 

Bibliographie :

 

Le vieux qui lisait des romans d'amour (1989)

Le monde du bout du Monde (1993)

Un nom de Torero (1996)

Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler (1996)

Le neveu d'Amérique (1996)

Rendez-vous d'amour dans un pays en guerre (1997)

Journal d'un tueur sentimental (1998)

Hot Line (1999)

Yakaré (1999)

Les roses D'Atacama (2000)

La folie de Pinochet (2003)

Une sale histoire (2005)

Les pires contes des frères Grimm (2005)

La lampe d'Aladino et autres histoires pour vaincre l'oubli (2008)

L'ombre de ce que nous avons été (2010)

Commenter cet article