Une si longue nuit, Mary Higgins Clark.

Publié le par Philo

Une jeune femme à la recherche de l'enfant qu'elle a abandonné sept ans pus tôt sur le parvis d'une église.
Un testament douteux qui menace l'existence d'un foyer pour enfants et la quiétude des vieux jours d'une de ses vieilles amies.
Ce sont les deux enquçêtes que mènent de front Alvirah Meehan, retraitée, chroniqueuse au New-York Globe et détective amateur.


Mary Higgins Clark nous livre ici deux histoires qu'elle traite en parallèle pour les faire se rejoindre dans un dénouement digne de Noël.
Un livre agréable à lire, teinté d'émotion. Un joli conte de Noêl sur fond d'escroquerie. Avec en prime, la patte de l'écrivain que l'on retrouve dans le cheminement menant à la résolution de ces deux énigmes.
Amis de suspens haletant, s'abstenir.


En savoir plus sur l'auteur, ici.


Fiche :
Traduction : Anne Damour
Publié en 1998
Edition du Livre de Poche (2006)
ISBN : 978-2-253-1713-3


 

Commenter cet article