Au nom de tous les miens, Martin Gray

Publié le par Philo

Voilà, j'ai enfin posé mes bagages! En attendant, juste pour patienter le temps de mettre un peu d'ordre et de rédiger les billets de mes lectures de la dernière semaine.

La vie de Martin Gray est un symbole puissant. Elle illustre à elle seule toute une période de notre histoire.
Jeune polonais, Il connait avec l'arrivée du nazisme, la misère et la violence des ghettos ainsi que l' horreur des camps. Il participera à l' insurrection de Varsovie puis rejoindra ensuite le maquis . Il entrera à Berlin en tant que membre de l'armée rouge.
Après la guerre il s'installe aux USA où il fonde une famille et fait fortune. Malheureusement, encore une fois, son destin va le rattraper et sa vie va de nouveau basculer dans l'horreur.
C'est la vie d'un homme dont le courage et la lutte sont les maîtres mots. Une belle leçon de ce que doit être la Force de Vivre.


J'ai lu ce livre il y a plusieurs années maintenant. La vie de cet homme a été tragique. Toutes ces épreuves qu'il a traversé. L'antisémitisme hitlérien et la mort de sa famille sont parmi les pires. On se demande comment un être humain peut arriver à survivre à tout ça ? Comment Martin Gray a-til pu se forger une telle force, une telle résistance au malheur plutôt que de sombrer?
Un récit bouleversant, à déconseiller aux âmes trop sensibles qui m'a mis le coeur au bord des lèvres à plusieurs reprises. J' ai parfois dû interrompre ma lecture tant l'horreur transpire de certaines pages. Cette histoire m'a laissé un goût amer de la cruauté et des hommes et du destin.
Mais je ne regrette en aucun cas d'avoir été au bout car c'est écrit au fer rouge dans ma mémoire la vie très édifiante de cet homme.
Un avis lu récemment, le juge "plein de conseils, genre secte".  Peut-être ai-je été influencée par ma relative naïveté de l'époque, mais j'en garde le souvenir d'une vraie leçon de courage et d' espoir, d'un véritable hymne à la Vie.


Fiche :
Publication : 1991
Editions du livre de poche (1992)
ISBN : 2-253-00847-8

Commenter cet article

marcF 02/09/2008 10:49

Je l'ai lu aussi il y a longtemps et en garde un bon souvenir.

Marc

philo 02/09/2008 01:13

L'homme est sensé apprendre de ses erreurs mais il semble que plus l'Histoire s'éloigne de nous, plus les leçons qu'il devrait en tirer s'efface. Ce livre effectivement "plein de dureté et d'humanité" est peut-être dépassé, mais cela ne devrait pas être car, (cela peut sembler cliché) le témoignage qu'il apporte est l'une des leçons à ne pas oublier.

@ Sybilline, Fantasio, merci pour vos messages de bienvenue. Cette escapade opportune fut très agréable. Et bonne rentrée à toi aussi Sybilline.
@ Thais : J'ai entendu parler de ce second livre. Mais je n'ai pas encore été tentée. Ton avis tend à me conforter dans ce sens.

Thaïs 01/09/2008 21:45

Cela fait longtemps que je l'ai lu mais j'en garde un souvenir de dureté et d'humanité.
Il en a écrit un autre mais il a été tellement marqué par les pertes de ses familles, que j'avais l'impression de relire "Au nom de tous les miens" en moins bien.

Fantasio 01/09/2008 07:09

Content de te relire...
J'avais aussi lu ce livre à sa sortie. Je crois qu'il fût un immense succès de librairie. J'en ai gardé le souvenir d'un bouquin très dur mais passionnant et édifiant.

sybilline 31/08/2008 13:49

J'ai lu ce très beau livre il y a bien longtemps, du temps où il était célébré et applaudi à sa juste mesure. Merci de le remettre à l'honneur (est-il devenu dépassé comme on dit, c'est-à-dire s'y est-on fermé?)